Vous êtes ici : Site > Accueil > Les conseils de jardinage > Le calendrier lunaire
Le calendrier lunaire



Voir le calendrier lunaire de octobre 2020 Voir les tutos vidéo sur le calendrier lunaire


De quoi va-t-on parler ?

Que se passe-t-il au-dessus de nos têtes ?

Les phases de la Lune

Montée et descente de la Lune

Périgée et apogée

La Lune et les constellations

Mais alors, comment s'en servir ?

Que se passe-t-il au-dessus de nos têtes ?

La lune tourne autour de la Terre en un peu plus de 29 jours. Elle le fait depuis 4,6 milliards d'année et le fera encore longtemps ! Comme elle tourne autour de notre planète, on l'appelle un « satellite », à la différence d’une planète qui tourne autour d’une étoile. Sur un schéma, on peut donc facilement se représenter la Terre, la Lune et l’orbite lunaire qui tourne tout autour...


Les phases de la Lune

Maintenant que nous avons situé la Lune et la Terre, intéressons-nous à l’un des phénomènes les mieux connu des terriens que nous sommes... Les phases de la Lune. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la Lune change de forme dans le ciel au fil des jours. En réalité, la Lune ne « change » pas de forme. Elle reste bien ronde, je vous rassure ! Mais étant donné sa révolution autour de la Terre, la fraction que nous verrons éclairée, va grandir et rétrécir au fil du temps. Durant environ 15 jours, la Lune semblera grossir dans le ciel, pour finalement rétrécir durant environ 15 jours. Ce cycle correspond à la révolution synodique qui dure 29jours 12 heures, 44 minutes et 3 secondes pour être précis. Mais pour simplifier les calculs, on peut arrondir à 30 jours. Durant ces 29 jours et des poussières, la Lune va passer par 8 grandes phases. Certains n’en retiendront que 4 mais les voici :


On dit que la Lune est CROISSANTE de la nouvelle lune (1) à la pleine lune (5) et qu’elle est DECROISSANTE de la pleine lune (5) à la nouvelle lune (1) Entre ces deux phases, elle passe par 3 phases intermédiaires. Lors de la première semaine de la lunaison, la Lune apparaît tôt après le coucher du Soleil et affiche un petit croissant. Au fil du temps le croissant grandit pour finalement devenir une demi-lune au bout d’une semaine. Ensuite, la Lune grossit encore et devient gibbeuse. 15 jours après la nouvelle lune, l’astre de la nuit est tout à fait à l’opposé du Soleil et se lève au moment où lui se couche. Nous sommes alors à la pleine Lune. Ensuite, la Lune se lève de plus en plus tard et le chemin repart en sens inverse. La Lune devient gibbeuse. 1 semaine avant la nouvelle lune, nous avons le dernier quartier. Ensuite, elle redevient un fin croissant pour finalement disparaître dans le ciel du matin.

Montée et descente de la Lune

En observant la Lune nuit après nuit dans le ciel, on peut remarquer qu’elle est de plus en plus haute, ou au contraire au ras de l’horizon. C’est ce que l’on appelle la montée et la descente de la Lune. Et oui ! Au fil du temps, la Lune va « monter » dans le ciel, un peu comme le Soleil le fait au fil de l’année. S’il est très bas sur l’horizon en hiver, il se retrouve au « zénith » en été. Pour la Lune, c’est à peu près la même chose... A la différence près qu’elle ne le fait pas en 1 an mais en un peu plus de 27 jours.
Ce mouvement apparent dans le ciel est dû au fait que l’orbite de la Lune n’est pas tout à fait comme nous l’avons représenté sur le schéma n°1, il est en fait incliné de 5,9° sur l’écliptique et...

Ouais mais 5° c’est rien ! Et puis c’est quoi ton écliptique ?!

Oui, c’est vrai, j’allais trop vite. L’écliptique est un grand plan dans lequel on trouverait la Terre et le Soleil. Une sorte de « sol » du système solaire. Et la Lune ne tourne pas dans le même plan, elle est tantôt au-dessus, tantôt en-dessous de ce plan. Oui, bon allez, juste parce que c’est vous, je vous accorde un schéma :



On voit ici en bleu l’écliptique et en jaune l’orbite de la Lune. Ce dernier monte et descend. Et dans son mouvement, il croise deux fois l’écliptique. Ce sont donc des moments où la Terre, la Lune et le Soleil se retrouvent alignés dans le même plan, sont au même niveau, si vous préférez. Ce moment est appelé nœud lunaire. Retenez-bien ce nom, vous en entendrez souvent parler dans le calendrier lunaire. Nous y reviendrons mais ces moments de noeuds lunaires sont très néfastes pour le travail au jardin. Bien évidemment, le moment où la lune croise l’écliptique en descendant est appelé nœud lunaire descendant et à l’inverse, l’autre à l’opposé est appelé nœud lunaire ascendant.

Dans les livres et sur internet, ils sont représentés par ce symbole :

Bien entendu ces noeuds lunaires ne sont pas observables dans le ciel. Mais pour observer ce phénomène de montée et de descente de la Lune, il faut l’observer pendant au moins 2 jours consécutifs. On peut ainsi remarquer, en prenant quelques repères sur les étoiles environnantes ou la végétation, si la Lune est plus haute ou plus basse que la veille.

On confond souvent, à tort, ce phénomène avec celui de la lune croissante et décroissante. Pourtant ces deux phénomènes ont une origine et des conséquences bien distinctes ! La Lune montante correspond à la montée dans le ciel et la Lune croissante correspond à la fraction éclairée de notre satellite.


Périgée et apogée

En moyenne, la Lune voyage à 384.400Km de la Terre. Cette mesure est bien une moyenne car en réalité la distance Terre-Lune change à chaque seconde. Elle peut être calculée avec précision depuis les missions Apollo où la NASA a placé des récepteurs laser sur la surface lunaire. En envoyant un rayon laser et en comptant le temps écoulé avant son retour, on peut calculer la distance qui nous sépare de la Lune au centimètre près. Lors de son voyage autour de la Terre, nous avons déjà vu que la Lune décrivait une ellipse qui n’était pas « plate » et alignée sur l’écliptique mais qu’elle montait et qu’elle descendait. Et ce n’est pas tout ! La Lune a plus d’un tour dans son sac! Non seulement son orbite est inclinée de 5,9° mais en plus, la Terre n’en est pas le centre.



On appellera « apogée » le moment où la Lune est au plus loin de la Terre. Elle se trouve alors à environ 406.000Km au-dessus de nos têtes. A l’inverse, on appellera « périgée » le moment où la Lune est au plus près de la Terre. Elle n’est alors plus qu’à 357.000Km en moyenne. Cette différence de 50.000Km entre sa distance la plus grande et sa distance la plus petite fera que, pour nos yeux de terriens, la Lune semblera sensiblement plus «grosse» certaines nuits.
Ce phénomène est l’un des plus difficiles à observer de la Terre, seule une bonne connaissance de la Lune et une observation régulière peut vous aider à remarquer si le diamètre apparent de la Lune a rétréci ou a augmenté d’un jour à l’autre. Même pour un observateur averti, l’observation à quelques jours de distance est souvent nécessaire.

La Lune et les constellations

Vue de la Terre, la Lune semble passer devant un certain nombre de constellations, 12 pour être précis. Ce sont 12 constellations un peu particulières vu qu'il s'agit des constellations du zodiaque. Certaines se retrouveront en lune montante et d'autres en lune descendante.



Les anciens ont regroupé ces constellations en fonction des forces qu'elles nous communiquent. C'est ainsi qu'on en arrive aux 4 grands éléments, les 4 éléments fondamentaux de notre monde : le FEU, la TERRE, l'AIR et l'EAU. Ces éléments ont une grande importance et chacun d'entre eux est lié à un type de plante.

Les CONSTELLATIONS DE FEU (♈ Bélier, ♌ Lion et ♐ Sagittaire) influenceront toutes les plantes qui portent des fruits (aubergines, cocombres, haricots, ...) On parlera alors de dates fruits

Les CONSTELLATIONS DE TERRE (♉ Taureau, ♍ Vierge et ♑ Capricorne) influenceront toutes les plantes dont on va consommer la partie qui se trouve dans la terre (carottes, radis, pommes de terre, ...) on parlera de dates racines

Les CONSTELLATIONS D'AIR (♊ Gémeaux, ♎ Balance et ♒ Verseau) influenceront toues les plantes dont on consomme les fleurs des fleurs (choux fleurs, fleurs ornementales, certaines plantes aromatiques, ...) On parlera de dates fleurs

Les CONSTELLATION D'EAU (♋ Cancer, ♏ Scorpion et ♓ Poissons) influenceront tous les légumes desquels on va consommer les feuilles (salades, choux, ...) On parlera de dates feuilles



Mais alors, comment s'en servir ?

Vous trouverez dans notre calendrier lunaire tout ce dont vous avez besoin comme renseignements. Vous trouverez en effet la phase de la Lune, la date précise, la lune montante et descendante ainsi que les moments à éviter. Il suffit de regarder les dessins appropriés...