Version 4.0 Beta

La rotation des cultures


La rotation des cultures est une technique utilisée depuis des siècles par les jardiniers tant amateurs que professionnels. En résumé, cela consiste à réunir les légumes en familles et à les cultiver en parcelles. De cette façon, chaque année, les familles de légumes vont tourner dans le jardin et ne se retrouveront au même en droit que tous les 3-4 ans voir plus pour certaines. Cette technique de jardinage a beaucoup d'avantages et peut apporter énormément tant en qualité de légumes qu'en quantité de production...

Pourquoi pratiquer la rotation ?

Eviter un appauvrissement du sol : Les plantes puisent leur nourriture dans la terre. Au fil du temps, le sol va donc commencer à manquer de certains nutriments. Si on plante 5 ans de suite le même légume à la même place dans le jardin, le sol va s'appauvrir au point de ne plus savoir nourrir correctement le légume en question... Ce dernier va alors être beaucoup plus sensible aux maladies et aux parasites.

Limiter les maladies : En plus de cet appauvrissement, la maladie ou le parasite présent une année va continuer ses ravages l'année suivante. Par exemple, la mouche du chou qui aurait survécu à l'hiver va pouvoir attaquer les nouveaux choux s'ils sont replantés à la même place. La rotation à respecter dépend de la durée de vie du ravageur ou de la maladie (entre 2 et 6 ou 7 ans)

Aider les autres cultures : La culture d'un légume ou d'une plante peut favoriser celle qui la succèdera. Par exemple, planter des haricots sur un terrain enrichira le sol en azote pour l'année suivante ou encore cultiver des pommes de terre sur une parcelle limitera les "mauvaises herbes" et facilitera la croissance des plantes suivantes.

Voilà pourquoi il est intéressant (et même quasiment indispensable) de penser le plan de son jardin à l'avance, et ainsi organiser une rotation des semis et des repiquages.

Comment regrouper les légumes ?

La principale chose à regarder est la quantité de substance nutritive dont ont besoin les plantes. Comme elles seront réparties en parcelles, il sera en effet facile de doser différemment le compost suivant l'endroit.

Les brassicacées C'est la grande famille des choux qui regroupe chou rouge, chou fleur, chou de Bruxelles, brocolis, ... mais aussi les radis. Ils sont très sensibles à la hernie du chou et ne doivent jamais se cultiver 2 années à la même place.
Les légumes-feuilles Ce sont des légumes qui poussent assez rapidement. C'est par exemple la salade, les épinards, les bettes, les céleris, ... Bref tous les légumes dont on consomme les feuilles
Les légumes-fruits C'est une famille qui demande un grand apport en compost. Ce sont les plantes qui produisent des fruits comme les courgettes, les potirons, le maïs, ...
Les légumes-racines Demandant peu d'apport de compost, cette famille regroupe les légumes qui poussent dans la terre. C'est le cas des betteraves, des oignons, ... Mais aussi le fenouil et les panais
Les légumineuses La famille des pois et des haricots. Aucun amendement n'est nécessaire.
Les pommes de terre Les pommes de terre constituent une famille à part entière.

On essayera autant que possible de faire suivre sur une même parcelle deux familles dont les besoins sont complémentaires. Par exemple une famille qui demande beaucoup d'apports nutritifs avec une famille qui en demande peu ou pas du tout.

On regardera également à cultiver des plantes résistantes à la maladie ou au parasite laissé par une autre plante et présent dans le sol (par exemple éviter de mettre des tomates là où les pommes de terre ont été frappées par le mildiou)

Comment organiser son jardin ?

Il y a deux grandes façons de procéder...
On peut travailler par parcelles, en divisant notre potager en 6 grandes zones cultivables. Ainsi chaque année, on réserve une parcelle à chaque famille de légumes. L'année suivante, il suffit de faire une rotation. Dans ce cas, la rotation sera de 6 ans.



On peut également travailler en carré. On divise alors une ou deux parcelles (suivant les besoins) en 4 parties égales. Chaque partie étant réservée à une famille de légumes. Le but ici est le même que dans le 1e exemple... Opérer un changement dans chaque carré pour l'année suivante. Dans le cas d'un carré de 4 parties, on obtient une rotation sur 4 ans (ce qui est bien assez pour la plupart des ravageurs et des maladies).


Les légumes et plantes cités sur les schémas ci-dessus sont donnés à titre d'exemple, afin d'illustrer les différentes familles de légumes

© A.S.B.L. Bio-Eglantine 2015 - Tous droits réservés
Nous contacter - Plan du site - Conditions d'utilisation